La timidité | Editions PUF, Paris, 1997
Traduit en arabe, italien, hongrois

➊ Présentation du livre

Les temps ont changé, mais lorsque j’étais adolescent et étudiant, la collection « Que sais-je » aux Presses Universitaires de France était un « must » en matière de savoir, une sorte d’encyclopédie de poche accessible à tous, sur tous les sujets.

Je rêvais d’y figurer un jour : l’occasion m’en a été donnée, sur un thème que je connais bien.
Aujourd’hui, à l’époque d’Internet, on se réfère moins qu’avant à cette célèbre petite collection.
Mais je reste content d’y figurer.
Et content aussi de la synthèse sur le sujet que j’y ai proposé.

➋ Quatrième de couverture

Désolé, il n’y a pas de quatrième de couverture dans la
collection « Que sais-je ? ». Mais voici tout de même
quelques citations sur la timidité, pour vous consoler…

Il croit peser à ceux à qui il parle {…} Il se retire si on le
regarde {…} Il n’ouvre la bouche que pour répondre…

(La Bruyère, dans ses Caractères, au portrait de Phédon)

Les pétales de son esprit étaient comme repliés par la
peur.

(Tennessee Williams)

Chacun reconnaîtra {…} cette présence immédiate et
brûlante du regard d’autrui qui l’a souvent rempli de
honte.

(Jean-Paul Sartre)

La confiance fournit plus à la conversation que l’esprit.
(La Rochefoucauld)

J’ai toujours évité ce qui m’attirait, et tourné le dos
au pointoù j’aurais secrètement voulu aller.

(Amiel, dans son Journal)

La timidité a été le fléau de ma vie »
(Montesquieu)