Ces liens qui nous font vivre | Odile Jacob, Paris, 2020

➊ Présentation du livre

Comme son nom l’indique, l’interdépendance désigne la somme de tous les liens de dépendances croisées existant entre les humains.

En général le mot « dépendance » fait plutôt penser à nos manques, nos faiblesses, à tout ce que nous ne sommes pas capable de créer ou de trouver tout seul. Mais c’est aussi un mot qui peut nous ouvrir les yeux sur tout ce que nous recevons d’irremplaçable de la part des autres, parce que nous ne pouvons justement pas tout créer ou tout trouver seuls !

Toutes les données et toutes les études montrent que, plus les liens d’interdépendance sont étroits, assumés et cultivés dans une communauté humaine, plus cette dernière est riche, et susceptible de se développer et de durer. Et plus ses membres sont susceptibles d’être heureux et épanouis.

C’est un livre qu’il nous a semblé important d’écrire car nous en sommes actuellement à un tournant de la recherche en psychologie. Après avoir contribué à aider les individus contemporains à cultiver autonomie et estime de soi, pour devenir eux-mêmes par rapport aux groupes d’appartenance qui les écrasaient autrefois (la famille, la tribu, la nation), on s’aperçoit qu’il est temps aujourd’hui de rééquilibrer nos façons de vivre ensemble. La protection des droits de la personne a conduit au meilleur, mais aussi au pire (narcissisme, égoïsme, remplacement des liens sociaux réels par des liens virtuels).

Il est temps de rappeler que nous sommes tous dépendants les uns des autres, interdépendants, non seulement avec nos proches et voisins, mais avec l’humanité entière. Nous proposons dans ce livre de découvrir le concept d’interdépendance, son importance, ses applications au quotidien et les conseils concrets pour en tirer le meilleur. Par exemple : ne pas avoir peur de demander de l’aide, savoir quand et comment faire confiance, passer de la dépendance affective à l’attachement constructif…

Nous proposons donc d’accepter joyeusement l’interdépendance ! De nous en réjouir en comprenant qu’elle nous épanouit et nous enrichit, qu’elle nous fait plus forts et plus intelligents.

Comme le dit un proverbe africain : « Tout seul on va plus vite, mais ensemble, on va plus loin ». Et on y va plus joyeusement ! C’est ce que souhaite démontrer ce livre…

➋ Quatrième de couverture

« Nous avons plus que jamais besoin des autres. »

Avancer ensemble nous rend plus heureux et plus à même de faire face aux difficultés de la vie.

Recevoir et accorder du soutien sont autant d’occasions de res- serrer les liens et cet échange est bénéfique tant à celui qui donne qu’à celui qui reçoit.

L’interdépendance positive contribue à donner du sens à notre existence et favorise la relation avec les autres.

La conscience d’être interdépendants facilite l’engagement, qui rend la vie sur cette planète plus belle.

Un livre qui nous aide à nous rapprocher les uns des autres, à resserrer nos liens.

Un livre utile et concret pour le couple, l’éducation de vos enfants, les relations amicales et professionnelles.

Rébecca Shankland est psychologue, maître de conférences à l’Université Grenoble Alpes, spécialiste des compétences socio- émotionnelles. Elle est auteure de nombreux ouvrages, dont Les Pouvoirs de la gratitude.

Christophe André est psychiatre et psychothérapeute, spécialiste des troubles émotionnels, et auteur notamment de Imparfaits, libres et heureux, ou de L’Estime de soi. Ses ouvrages sont lus dans le monde entier.